Le Standard de Cointe

Le retour d’un partenariat avec le Standard de Liège

Nous vous annoncions récemment un partenariat entre le Standard de Liège et le RDC Cointe. Mais saviez-vous que ce n’est pas le premier ? En effet, il y a 30 ans presque jour pour jour les 2 clubs se liaient pour une collaboration d’une douzaine d’année.

En 1989, le Standard de Liège, qui souhaite avoir un nouveau centre d’entrainement pour augmenter son emprunte sociale dans la région, apporte son aide au DC Cointe en finançant des travaux entrepris sur le nouveau site du Chéra sous forme d’un loyer anticipatif. C’est ainsi que 80 jeunes joueurs du Standard de Liège répartis dans 5 équipes (2 pré-minimes, 2 minimes et 1 cadet) s’entrainent dans nos installations qu’ils partagent avec les équipes séniors cointoises de l’ALFA. (Le DC Cointe ne possédant plus d’équipe de jeunes à la suite de la disparition des séries jeunes en ALFA quelques années auparavant)

Le centre de formation du Standard de Liège à Cointe accueille alors les jeunes standardman dont le niveau est plus faible (régionaux) mais avec l’avantage d’être géographiquement plus proche du centre-ville pour permettre un accès à pied, en bus ou à vélo (notamment lorsque les parents n’ont pas la possibilité de conduire leurs enfants en voiture).

Néanmoins, le Standard ne désire pas aller au-delà des cadets avec les joueurs jugés plus faibles. Pour assurer une continuité pour ces jeunes en championnat régional, un accord est pris entre le Standard de Liège et le DC Cointe qui aboutit sur la création d’un nouveau club en 1993 sur le site du Chéra ; Le Standard de Cointe qui sera composée pour la saison 1993-1994 d’une seule équipe scolaire (dérogation étant obtenue de l’Union Belge pour l’obligation d’aligner une équipe première). Inscrit sous le matricule 9266, ce nouveau club évolue en rouge et blanc (Standard de Liège oblige) et même si son comité est composé de quelques anciens Cointois, il est totalement dépendant du Standard de Liège pour sa logistique et son matériel.

Le Standard de Liège conserve sur le site de Cointe son centre de formation pour la gestion des catégories pré-minimes, minimes et cadets

Après une belle saison pour son équipe scolaire (second au classement final), le Standard de Cointe ajoutera une seconde équipe pour la saison 1994-1995 pour aligner une scolaire et une junior.

C’est aussi au début de cette saison, qu’en septembre 1994 l’hebdomadaire Feu vert s’étoffe d’un nouveau feuillet composé d’une page réalisée par le Standard de Cointe et qui se fera appeler « Feu Rouge » (en allusion à leur couleur)

La saison suivante (1995-1996), le Standard de Liège change radicalement de structure et abandonne son centre de formation sur le site de Cointe. Il transfert ses équipes jeunes jouant sur le site du Chéra au Standard de Cointe avec les mêmes avantages et le même encadrement, puisque le Standard de Liège en assure toujours la logistique. Le Standard de Cointe est alors qualifié de centre de recrutement et de perfectionnement du Standard de Liège.

Le Standard de Cointe alignera dès lors 9 équipes de jeunes pour la nouvel saison 1995-1996 mais également une équipe première (principalement composées de Juniors) qui évoluera en P4 pour se conformer aux obligations de l’union belge. En une saison, il passe ainsi de 40 à plus de 150 affiliés.

Première équipe P4 du Standard de Cointe – Saison 1995 – 1996

La collaboration du Standard de Liège prend fin au terme de la saison 2000-2001 et entraine la disparition du Standard de Cointe. En commun accord, le RDC Cointe reprend alors sous sa gestion et sa logistique toutes les activités liées aux jeunes sur le site du Chéra. Sous son nom, deux structures coexisteront désormais au sein d’un même club. L’une alignera 6 équipes séniors en ALFA, l’autre 13 équipes de jeunes et 2 équipes séniors en URBSFA qui reprennent l’ancien matricule du Standard de Cointe : 9266.

Une réflexion sur « Le Standard de Cointe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.