L’édito du Philippe Vandiest

P3 : Esneux – Cointe : 1-9
Il n’est pas dans mes habitudes de prendre la plume pour mettre en exergue l’une ou l’autre équipe. Un co-Président se doit à une certaine neutralité et Patrick et moi sommes au service du club, c’est-à-dire de tous les Cointois. Par ailleurs, la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain.
Mais après le premier match de notre équipe de Promotion qui a entamé sa saison par une victoire à laquelle je n’ai pas assisté, mais qui met en confiance pour la suite, j’ai ce dimanche été assisté au déplacement de notre équipe P3 à Esneux.
Ce que j’y ai vu m’a fortement impressionné. Face à des joueurs Esneutois expérimentés, dont un ancien Cointois, j’ai vu une équipe jeune – 21 ans d’âge moyen – principalement issus de notre école de jeunes, et qui a brillamment maitrisé son sujet. Ainsi, les impressions laissées par le groupe de Mourad lors des matchs de coupe de Belgique se confirment.
En dehors des qualités techniques évidentes d’un certains nombres de joueurs et de leur propre engagement physique, ce qui m’a le plus impressionné c’est le comportement exemplaire de l’équipe. Pas un mot déplacé, le respect de l’adversaire et de l’arbitre. Bref, dans le respect de nos valeurs.
Objectivement, ayant suivi le parcours de Cointe-Champion avec Jean Marie Raucq de la P3 il y a 14 ans d’ici, ce groupe n’a rien à envier à ses illustres prédécesseurs. Mieux : le fait qu’ils soient issus pour la plus part de la génération 95 me renforce dans le fait que nous avons misé juste, mais qu’il fallait de la patience. Quel vent de fraîcheur ! Croyez-moi, il y a là un fameux potentiel.
Ce qu’il faut en retenir : même si l’herbe semble toujours plus verte ailleurs, les critiques des « il n’y a cas », malgré les embûches pourtant nombreuses et les nombreux départs des personnes qui se croient « indispensables », la volonté d’aller au bout d’un objectif en fédérant les bonnes volontés dans une ligne de conduite commune apporte toujours un résultat, à condition d’être patient.
Bravo aux joueurs, Bravo aux parents, Bravo à la FDJ et que cela continue. Samedi, matche face à Pontisse, 17h30 au Chera. Qu’on-ce le dise.
Philippe, Un co Président heureux !

4 réflexions sur « L’édito du Philippe Vandiest »

  1. Merci beaucoup pour le beau message et du déplacement afin de venir voir les équipe de jeunes. Ariane

    1. Confirmation a suivi contre les leaders Pontisse et toujours avec notre présence bienveillante 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.