Procédure à suivre en cas d’absence d’un arbitre officiel

1. Match avec des assistants-arbitres officiels
Lorsque l’arbitre est absent à un match ou se retire au cours du match pour lequel des
assistants-arbitres officiels sont désignés, il appartient aux assistants-arbitres, dans l’ordre
de désignation, de diriger le match.
En cas d’absence ou d’abandon d’un assistant-arbitre, le match doit être commencé ou
continué, quel que soit le résultat de la procédure de remplacement entamée.

2. Match sans assistants-arbitres officiels
Lorsque les joueurs se trouvent seuls au terrain, le joueur du club visité qui remplace le
délégué au terrain doit concurremment exercer la fonction d’arbitre, à moins qu’un joueur
effectif du club visiteur, usant du droit de priorité, désire diriger le match.
Dans ce cas, le joueur du club visité assurant le service de délégué au terrain doit également
s’abstenir de prendre part au jeu, sauf si le club visiteur aligne quand même onze joueurs.
L’affilié ou le spectateur que le club visiteur ou, à défaut, le club visité a l’obligation de
choisir peut se désister.
Si aucune autre personne ne consent à diriger le match, il incombe au délégué du club visité
d’assumer les fonctions d’arbitre. Si celui-ci ne répond pas aux limites d’âge, un affilié du
club visité doit obligatoirement assumer les fonctions d’arbitre.

3. Choix du remplacement de l’arbitre ou de l’assistant-arbitre
L’ordre de priorité s’établit de la façon suivante :
1. arbitre neutre dans l’ordre de leur classification ;
2. arbitre affecté à l’un des clubs en présence, dans l’ordre de leur classification ;
3. arbitre non pratiquant affilié à l’U.R.B.S.F.A., mais non affecté à l’un des clubs en
présence ;
4. arbitre non pratiquant affilié à l’U.R.B.S.F.A. et affecté à l’un des clubs en présence ;
5. affilié non affecté à l’un des clubs en présence ;
6. affilié affecté à l’un des clubs en présence ;
7. spectateur.
Le club visiteur choisit en premier lieu successivement dans chacun de ces groupes.
Il n’est pas permis d’avoir recours à des personnes âgées de moins de 17 ans et de plus de
50 ans, sauf pour les arbitres pratiquants.
Un arbitre démissionné ou radié du cadre ne peut plus remplir cette fonction, même
occasionnellement. Il en est de même pour celui aux services duquel la Commission des
Arbitres compétente renonce.

Source : Comité Provincial du football liégeois, le 6 novembre 2014 (http://www.liegefoot.be/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.